L’étreinte

bronze 30cm Vincent Vergone 2015 l'étreinte 1 bronze 30cm Vincent Vergone 2015
bronze 30cm Vincent Vergone 2015 Capture d’écran 2015-07-19 à 15.38.21 bronze 30cm Vincent Vergone 2015
bronze 30cm Vincent Vergone 2015 l'étreinte2 bronze 30cm Vincent Vergone 2015
bronze 30cm Vincent Vergone 2015 l'étreinte3 bronze 30cm Vincent Vergone 2015
bronze 30cm Vincent Vergone 2015 l'étreinte4 bronze 30cm Vincent Vergone 2015
bronze 30cm Vincent Vergone 2015 l'étreinte5 bronze 30cm Vincent Vergone 2015
bronze 30cm Vincent Vergone 2015 Capture d’écran 2015-07-19 à 17.17.04 bronze 30cm Vincent Vergone 2015

Un homme et une femme se font face. L’homme semble hésiter. La femme s’offre pas, elle le regarde. Leur regards se croisent, lucides.  L’étreinte est une question , un espoir. 

La statuaire occidentale se caractérise généralement par  des formes érectiles représentant généralement des individus isolés. Cette sculpture cherche au contraire à évoquer la relation entre deux individus. Elle s’inscrit dans une critique de notre civilisation qui pense l’être humain dans sa singularité, mais ne comprend pas qu’avant toute chose, nous sommes attachés au monde, tant par les relations vitales que nous entretenons avec les êtres qui nous côtoyons.

L’être humain compris en tant qu’être vivant lié à un monde vivant est le sujet de cette série.

 

Bronze, Fonderie de Portonville.
Photographies, Mustapha Azéroual.
Sculpture VINCENT.
Exposée actuellement Galerie Bréhéret à Paris