Vivants

Abuelo L’étreinteL’ange  | Paternité | Ecoute | La poupée | Les acrobates

bronze Vincent 2015 Abuelo 1 bronze Vincent 2015
sculpture bronze Vincent 2013 L'ange 2 sculpture bronze Vincent 2013
Sculpture Vincent Paternité Sculpture Vincent
sculpture bronze avant patine Méditant sculpture bronze avant patine
sculpture Vincent La poupée sculpture Vincent
sculpture cire 35 cm Vincent 2011 Les acrobates sculpture cire 35 cm Vincent 2011

L’être humain compris en tant qu’être vivant lié à un monde vivant est le sujet de cette série. Comment penser notre condition d’êtres humains aujourd’hui? L’humanité réside peut-être dans notre faculté de comprendre, écouter, réfléchir les êtres et les choses. Cette vision de l’être humain en tant qu’il est lié au monde s’oppose à la représentation d’un homme seul face au monde. Chacune de ces sculptures, à sa manière, pose la question de cette relation de pensée entre des êtres vivants. La vie, ou tout du moins l’évocation de ce qui est vivant en nous, est peut-etre ce qui reste le plus mystérieux et le plus fondamental, à une époque ou la sculpture a perdu tout caractère magique ou religieux, elle garde une dimension spirituelle par le simple fait qu’elle cherche exprimer la vie. Peut-être d’ailleurs qu’être sensible au monde et construire cette sensibilité, c’est à dire penser, c’est être vivant au sens propre, alors l’art n’est rien d’autre que l’expression naturelle de la vie.  

Bronze, Fonderie de Portonville.
Patines, Pascal Lelay.
Photographies, Mustapha Azéroual.
Sculpture VINCENT.
Certaines de ces sculptures sont exposées actuellement Galerie Bréhéret à Paris